Les ateliers citoyens – Cécile UNTERMAIER

Je me suis rendu compte lors des élections législatives que les gens ne savaient pas ce qu’était un député, ce qu’il faisait. J’ai pris acte de la nécessité de faire comprendre le travail que nous faisons, ou que nous devrions faire à l’Assemblée nationale. Les associer aussi à la réflexion sur la loi, la loi qui s’applique à tous,qui est faite pour eux, les citoyens, et pas pour les députés.

UN TRAVAIL EN ATELIER SAVEC LES CITOYENS SUR LE LOI

Je suis donc partie de la complexité de la loi. « Prendre en compte et rendre compte » de notre travail de politique pour reprendre l’expression de François Hollande. L’idée a été d’examiner en amont des projets de loi avant qu’ils ne soient votés, dans le cadre d’un atelier où l’on travaille sur le texte, avec des citoyens et/ou des professionnels. L’important étant de travailler en amont. De sorte que cet atelier soit bien un atelier de fabrication de la loi, que l’on puisse ensemble constater des insuffisances, et en tant que député, avec ce mandat représentatif, faire valoir des amendements que j’avais appelé des « amendements citoyens » qui reprenaient ces interrogations.

(…)

Pour commander la revue Recherche Socialiste avec l’article de Cécile UNTERMAIER et l’ensemble du dossier « Le Parlement Ouvert », cliquez ici.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s