Construire une société et une démocratie de la participation. – D. Raimbourg & Ph. Quéré

Notre démocratie a ses rites, son cérémonial. Régulièrement, le peuple va communier. Nous entrons dans des cours d’écoles désertées des jeux et cris d’enfants, allons en silence nous isoler, et au fond de l’urne chacune de nos voix pèse du même poids de quelques grammes. La démocratie est une promesse d’égalité et cette égalité est inscrite dans cette balance de nos choix anonymes.

Mais de l’urne à la loi, de l’urne aux choix de politiques publiques, pesons-nous toutes et tous du même poids ? Chacune et chacun d’entre nous est-il considéré avec la même attention pour concevoir l’intérêt général ?

Ces petites feuilles de papier qui descendent au fond de l’urne sont-elles chacune une phrase,un mot,dans l’écriture de nos lois communes,ou bien des feuilles mortes qui ont la politesse de former dès leur tombée au sol de jolis tas qu’il n’y a pas même à balayer…

(…)

Pour commander la revue Recherche Socialiste avec l’article de Dominique RAIMBOURG et Philippe QUÉRÉ et l’ensemble du dossier « Le Parlement Ouvert », cliquez ici.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s