Le Parlement. Fiscalisons tous les budgets des députés ?

La question des moyens financiers mis à la disposition des élus est une vraie question. Non seulement il s’agit d’argent public, mais qui doit de plus servir à l’exercice d’un mandat que le peuple délègue !

Les députés sont indemnisés, et cette indemnité personnelle est bien évidemment fiscalisée.

Ils disposent par ailleurs d’une Indemnité Représentative de Frais de Mandat (IRFM), qui a pour objet de payer les frais occasionnés par l’exercice du mandat, comme la location d’une permanence, les outils d’information, etc.

L’utilisation de cette IRFM est à l’évidence insuffisamment contrôlée. Elle est versée sur un compte dédié (autre que le compte personnel du député), et tout reliquat en fin de mandat est restitué à l’Assemblée. Mais cela est effectivement insuffisant.

Faut-il pour autant aller vers sa fiscalisation ?

Si cette indemnité était fiscalisée, cela en ferait un revenu personnel du député, qui pourrait alors en faire un usage libre.

Ne conviendrait-il pas mieux, comme cela se fait pour tout professionnel, de traiter cela comme de réels frais professionnels, qui font l’objet d’une comptabilité et d’une certification annuelle par un expert comptable ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s